Ozoane Savon au lait d anesse huile d Amande douce

Cosmétique bio au Monde du Bio Monde Bio in English

recherche cosmétique bio

Accueil » Hygiene naturelle » Douches et bains » Savons bio » Ozoane Savon au lait d'ânesse + huile d'Amande douce 100g
Ozoane Savon au lait d'ânesse + huile d'Amande douce 100g

Ozoane Savon au lait d'ânesse + huile d'Amande douce 100g

Prix 4,50 €

Quantité :   
TOTAL :


livraison prévue :
Jeudi 23 Octobre


Paiement sécurisé
Disponibilité En stock
Contenance 100 gr
Note 5/5 sur 4 avis 3 avis
1 avis
Ref OZO870020
Cliquez ici pour consulter les frais de port

Douches et bains Ozoane : Savon au lait d'ânesse + huile d'Amande douce 100g

SAVON AU LAIT FRAIS D'ÂNESSE
Dosé à 5%
+
AMANDE DOUCE HUILE VEGETALE
Dosée à 2 %

Propriétés :
Tout comme l'olivier, l'amandier est un symbole des pays méditerranéens. Cette belle huile naturellement limpide contient très peu d'insaponifiables et est composée de glycérides d'acides oléique et linoléique. Sans odeur ni saveur, elle est idéale pour tous les usages.
Indications :
Hydratation des peaux sèches, Protection des peaux fragiles, Adoucissant.

Le lait d'ânesse va agir comme un régénérant de part sa composition exceptionnelle en vitamines (A, B1, B2, B6, C, D, E) ses minéraux et oligo éléments.

Il est particulièrement recommandé pour les peaux hyper sensibles et réactives.

Le lait d'ânesse, par sa composition exceptionnelle, est un tenseur idéal de la peau et a le pouvoir de ralentir son vieillissement en la régénérant.

Les produits cosmétiques Ozoane sont fabriqués avec le lait frais d'ânesse.
Le lait n'est ni surgelé, ni lyophilisé.

Il n'a subit aucune modification moléculaire.

Tous leurs produits contiennent 5% de lait frais d'ânesse.

Marque : Ozoane

Caractéristiques :
C'est à l'asinerie de la Gentilhommiere , en partenariat avec le laboratoire "Emeraude", que la gamme de cosmétique OZOANE a été mise au point.
La particularité de "La Gentilhommière" est L'élaboration de ses produits avec du lait frais d'ânesse bio.

Histoire :
Les Romains déjà utilisaient le lait d'ânesse pour ses vertus thérapeutiques.
Cléopâtre, reine d'Egypte, entretenait sa grande beauté et la jeunesse de sa peau dans des bains de lait d'ânesse ainsi que Néfertiti et l'impératrice Poppée qui n'hésitait pas à faire suivre des troupeaux de 300 ânesses "chaussées" d'or dans ses déplacements afin de ne jamais manquer de ce précieux breuvage.
Plus tard encore, au XIXe siècle, dans les rues des grandes villes, des ânesses déambulent, conduites par des marchands qui préviennent de leur passage en criant : " Lait d'ânesse, du bon lait d'ânesse ! ".
Les élégantes consommaient régulièrement ce précieux breuvage mais les familles pauvres n'en achetaient que pour un enfant malade ou un vieillard affaibli.
En même temps se développe l'utilisation du lait d'ânesse dans les maternités. L'ânesse se prête facilement à allaiter les nourrissons qu'on lui présente directement à la mamelle.

L'Asinerie :
Dans de nombreuses espèces le lait est disponible dans une "citerne" réceptrice située sous les acini et ouverte par les tétines.
Lors de la traite ce lait est immédiatement libéré par l'émission d'une hormone: I'ocytocine. Cette hormone est sécrétée par l'animal sous l'action de certains stimuli: vue du petit, bruits de traite, voix et conditions agréables...
Chez l'ânesse, il n'y a pas de "citerne" d'où la difficulté à obtenir le lait. En raison du non stockage il y a peu de lait à la fois.
Il faut traire quatre à six fois par jour.
Béatrice Barthes a fait le choix de ne pas élever une race d'âne précise, mais d'avoir un cheptel multi taille et multi couleur.
Les ânesses à la traite ont du foin à volonté et un supplément d'environ 4 kg par jour de ration (cela dépend de la taille des ânesses).

Quand elles ne sont pas à la traite, elles vaquent sur les 10 hectares de l'exploitation.

En période hivernale, elles bénéficient de foin récolté sur l'exploitation et d'une ration de céréales germées
ainsi qu'un complément adapté à leur gestation.
Quand les ânons sont séparés de leur mère les jours de traite, ils bénéficient de foin à volonté et d'un supplément de ration.
La traite peut commencer quand l'ânon a 2 mois minimum.
Cela sous entend qu'il est capable de s'alimenter tout seul.
Le rythme des traites n'est pas quotidien dans un souci de ne pas perturber la croissance des ânons.
Grâce à la vingtaine d'ânesses présentes au sein de l'asinerie, le lait coule toute l'année.

Cosmétique biologique Certifié par ECOCERT
Labellisé cosmeco